La mondialisation, malgré ses promesses techniques infinies, n’a pas réduit nos difficultés à communiquer. Perdu dans les solitudes interactives, chacun cherche l’Autre, hélas, rarement au rendez-vous. Négocier. Cohabiter. Tout pour éviter l’échec de l’acommunication et le risque de guerre. L’Europe en est la paradoxale illustration. Jamais d’accord, mais toujours ensemble. La communication, on l’a rêvée parfaite, technique et immédiate, elle se révèle fragile, politique et humaine. La communication, au fond, c’est toujours le risque de l’Autre.

Editeur : CNRS Editions
Parution : 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.