Dominique Wolton
image 2

Les Réseaux pensants. Télécommunications et société

Avec A. Giraud et J.-L. Missika, Masson, octobre 1978

Les réseauc pensantsL’intense effort d’équipement dans lequel est engagée la France en matière de téléphone s’effectue dans un contexte qui va bien au-delà d’un simple rattrapage de retard accumulé et d’un aggiornamento des rapports entre l’Administration et les usagers. Le rapport Nora-Minc sur l’informatisation de la société a mis en lumière la place centrale du « pôle télécommunications » au cœur des mutations économiques et sociales à venir et des défis posés à la souveraineté nationale.

Après une ère dominée par les communications de masse standardisées, assistons-nous à l’avènement des réseaux de communication interactifs, ces réseaux pensants qui raccordent les hommes et les machines, qui non seulement véhiculent mais aussi commutent, stockent, traitent, taxent, gèrent une information diversifiée, indifféremment paroles, textes, images, données ?

Vers quel modèle de société, vers quelle nouvelle donne du travail et des rapports humains nous conduit le développement des télécommunications ? Telles sont les questions à l’origine de cet ouvrage issu d’un colloque qui avait pour objectif d’organiser pour la première fois sur ce sujet une confrontation entre praticiens des techniques et chercheurs en sciences humaines.


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0