Dominique Wolton
image 2
« Compter les groupes, c’est instaurer le communautarisme et dresser des murs. »
DW, Les médias, qui auraient dû être des accélérateurs... ne l’ont pas été, Revue Médiamorphoses n° 17, 2006

Naissance de l’Europe démocratique

Flammarion, 1993, 455 pages, Version poche, Champs, Flammarion, 1997, 454 pages, Traductions étrangères

Naissance de l'Europe démocratiqueMaastricht clôt quarante années de construction technocratique de l’Europe et ouvre une autre histoire : celle de l’Europe démocratique. Avec le suffrage universel s’achève l’Europe des 50.000 et commence celle des 340 millions. Rupture considérable, d’autant plus angoissante qu’elle s’est produite sous nos yeux en direct, en symétrie à l’effondrement du communisme. L’Europe démocratique requiert une fantastique révolution mentale, où les conditions sociales et culturelles sont plus importantes que les institutions. En un mot, l’Europe démocratique n’est pas la suite de l’Europe économique avec un zeste de suffrage universel en plus.

Elle est bien autre chose qui mêle l’histoire, les valeurs et les idéologies. Tout est à repenser pour mobiliser les citoyens. Et d’abord retourner le gant de la logique technocratique. Il n’y a plus, d’un côté une élite moderniste qui sait à l’avance, et de l’autre des citoyens en retard, frileux, passéistes et nationalistes. Dorénavant, il y a égalité des points de vue et des légitimités. Pour réussir l’Europe des citoyens, il faut partir de leur réalité : la nation, l’identité, la patrie, la mémoire. Et casser cette tyrannie de la modernité.

Extraits

« L’Europe économique ennuie, l’Europe politique irrite, l’Europe militaire inquiète, l’Europe sociale laisse sceptique. Mais l’Europe de la culture séduit. »

« Le mot qui convient le mieux pour l’Europe est celui de la cohabitation, parce qu’il respecte, dans un premier temps, les identités. »

« Il faut admettre tout simplement que la tradition n’est pas pour l’Europe un obstacle à la modernité, mais une chance. »


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0