Dominique Wolton
image 2

Internet et après ?

Une théorie critique des nouveaux médias
Flammarion, 1999, 200 pages, Prix Georges Pompidou, Version poche, Champs, Flammarion, 2000, Traductions étrangères

Internet, et après ?Internet est-il une révolution aussi importante que la radio dans les années 20 et la télévision dans les années 60 ? Pour penser les nouveaux médias, il faut les replacer dans une théorie générale de la communication et ne pas confondre progrès technique et communication humaine. Certes, les derniers perfectionnements techniques sont inouïs, mais ce n’est pas en transmettant toujours plus rapidement un nombre croissant d’informations que l’on communiquera mieux. Vient en effet toujours un moment où il faut éteindre les machines et commencer à se parler…

C’est l’objet de ce livre : comparer les avantages et inconvénients respectifs des médias classiques et des nouveaux médias, relativiser le thème de la « révolution de la communication » et rassurer ceux qui se croient, à tort, dépassés.

Internet ne créera pas magiquement une société où toute information circulerait librement et pacifiquement, où les rapports sociaux seraient miraculeusement modifiés. Le Web ne supplantera pas la radio et la télévision dans leur rôle essentiel de lien social. Si nos démocraties veulent rester fidèles à leur projet d’émancipation politique, elles doivent réglementer les nouveaux médias et éviter ainsi que la liberté de communication ne devienne synonyme de loi de la jungle.


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0