Dominique Wolton
image 2
« L’importance des Outre-mers n’est donc pas d’abord économique ou démographique, elle est culturelle et politique. »
DW, Les Outre-mers, une chance pour la France et l’Europe, Revue Hermès n° 32-33, 2002

Informer n’est pas communiquer

CNRS Éditions, 2009, 140 pages, Traductions étrangères

Informer n'est pas communiquer
Communiquer c’est autant partager ce que l’on a en commun que gérer les différences qui nous séparent. C’est pourquoi la communication devient une des grandes questions de la paix et de la guerre de demain.

Extraits

« La communication est une problématique de la cohabitation et du lien social, contemporaine d’une société de mouvement, d’interactivité, de vitesse, de liberté et d’égalité. »

« Les êtres humains souhaitent communiquer pour trois raisons. Partager. Convaincre. Séduire. Et très souvent pour les trois simultanément. »

« Plus on peut échanger facilement, plus on a envie de se voir physiquement. Tant mieux. Nous sommes des êtres sociaux, pas des êtres d’information. »

« La lenteur c’est le temps des hommes, la vitesse celui des techniques. »

« La communication c’est l’apprentissage de la cohabitation dans un monde d’informations où la question de l’altérité devient centrale. »

« Je vais vérifier sur Internet. Omniprésente, cette phrase traduit une immense naïveté sur la question de la vérité. »

« Internet, un moyen pour lutter contre cette nouvelle réalité : libres mais seuls. »

« Le journaliste n’est ni le copain du citoyen, ni le copain du pouvoir, ni celui du juge. »

« Le paradoxe ? C’est la victoire de l’information qui révèle cette difficulté croissante de la communication. »

« Deux idéologies menacent la communication : l’individualisme et le communautarisme. »

« Penser le passage de l’information à la communication, c’est détechniser la communication, remettre la technique à sa place. »


Suivant → ← Précédent
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0